Skip to main content

De nos jours, on ne peut pas parler de spectacle de flamenco sans parler des claquettes qui accompagnent la musique et la danse. Il s’agit presque d’un instrument comme les autres, mais cela n’a pas toujours été le cas… Venez avec nous pour découvrir l’histoire des claquettes de flamenco et tout ce qui en fait un élément à part entière du spectacle.

La technique du zapateado, qu’est-ce que c’est ?

Le zapateo ou taconeo comme on appelle les claquettes du flamenco, jouent le rôle d’un instrument à percussion à part entière : le son vient du rythme que le bailaor ou la bailaora imprime avec son talon, mais aussi avec la pointe du pied (malgré le nom), pour donner plus de force et de passion à sa danse.

De plus, on le considère comme une structure du flamenco, que l’on retrouve dans toutes les représentations des autres structures, de type polyrythmique, car il associe plusieurs rythmes lors de son exécution.

RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT !

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DE FLAMENCO À BARCELONE.

Achetez vos billets

Quelles sont les origines des claquettes flamenco ?

La plupart des régions du monde ont une danse ou un rythme similaire aux claquettes du flamenco ; leur rythme peut évoquer les danses tribales d’Afrique, mais on retrouve aussi des danses similaires au Mexique, en Colombie ou à Cuba. On peut même comparer le taconeo flamenco aux claquettes américaines, ce qui nous rappelle tout à fait que le flamenco est une danse pluriculturelle.

En ce qui concerne le taconeo flamenco actuel, on considère qu’il a vu le jour à Cadix, grâce à Josefa Vargas, l’une des premières bailaoras à l’intégrer dans ses représentations, mais il fut très vite adopté par de nombreux autres artistes.

Bailaoras ejecutando un zapateo flamenco

Comment bien faire des claquettes ?

Que l’artiste soit un homme ou une femme, un bailaor ou une bailaora, le rythme des claquettes doit se danser en pantalon, afin que le public puisse observer le mouvement des pieds.

L’expérience et le savoir-faire des danseurs peuvent transmettre l’idée d’un mouvement facile. Rien n’est plus faux ! Cela demande énormément d’entraînement et de pratique pour pouvoir exécuter cette danse avec le brio et la maîtrise nécessaires. Certains experts conseillent de fléchir légèrement les genoux et de placer tout le poids du corps sur la plante du pied plutôt que sur les talons.

Quels sont les pas des claquettes flamenco ?

Les claquettes flamenco se basent sur plusieurs associations de coups plante-talon et talon-plante, au cours desquelles l’objectif recherché est d’avoir la même intensité et le même son lors d’un coup de talon et d’un coup de la plante du pied. Il est à savoir que tous les mouvements doivent être effectués avec le bas du corps ; en effet le tronc reste immobile et ne change pas de position lorsque l’artiste tape des pieds. Dès que les pas de base sont bien appris, les bailaores s’entraînent sans relâche pour prendre de la vitesse.

Quelles chaussures utiliser pour danser le flamenco ?

Les chaussures de flamenco ne sont pas les mêmes pour les hommes que pour les femmes : alors que ces dernières utilisent des chaussures, les danseurs préfèrent utiliser des bottines.

Les chaussures des bailaoras ont généralement un talon de 2 à 7 centimètres, ainsi qu’une lanière qui traverse le pied et qui s’attache à la cheville. Les matériaux les plus courants sont le cuir et le daim, bien qu’il soit possible de trouver des chaussures en matières synthétiques. Il existe des chaussures avec et sans clous (ces dernières servent à l’entraînement) et, en fonction de la qualité qu’elles offrent, on trouve des chaussures pour amateurs ou de formation, des chaussures semi-professionnelles, professionnelles ou d’élite du flamenco, ce sont celles qu’utilisent les meilleures bailaoras.

De leur côté, les bottines, généralement en noir, sont également souvent en cuir et ont un petit talon de type cubain, qui permet de mettre en valeur le danseur lors de l’exécution du zapateo.

El zapateo es el momento álgido de la actuación flamenca

Quelles sont les structures du flamenco qui font appel aux claquettes ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, le zapateado peut être considéré comme une structure du flamenco en soi, en raison de son évolution et de la place prépondérante qu’il occupe dans une représentation. Cependant, certaines structures du flamenco s’adaptent mieux à ces pas de danse et permettent de mieux en profiter. S’il fallait en citer un qui s’y adapte particulièrement bien ce serait certainement les tanguillos gaditanos, qui partagent le même rythme et la même métrique.

Vous voulez profiter du véritable zapateado flamenco et vibrer au son du duende des meilleurs bailaores et bailaoras du pays ? Réservez dès maintenant votre entrée pour l’une des représentations que la société Gran Gala Flamenco vous propose au Palau de la Música Catalana et au Théâtre Poliorama pour assister à un spectacle de flamenco inoubliable et dans les règles de l’art. Venez nous rencontrer !

RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT !

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DE FLAMENCO À BARCELONE.

Achetez vos billets