Skip to main content

S’il y a bien une structure du flamenco qui surpasse toutes les frontières, que l’on connaît et l’on apprécie dans le monde entier, ce sont les sevillanas. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur l’origine des sevillanas, le chant et la danse qui leur correspondent, pour que vous puissiez vous familiariser avec elles si vous ne les avez jamais dansées. Continuez à lire !

Origine des sevillanas

On considère que l’origine des sevillanas sont ce qu’on appelle les seguidillas castellanas, des compositions qui remontent à l’époque des rois catholiques et qui ont pris des airs de flamenco au fil du temps, jusqu’à ce qu’elles intègrent la danse au cours du XVIIIº siècle.

¡RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT!

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DE FLAMENCO À BARCELONE.

Achetez vos billets

Bien que leur nom n’ait pas été inscrit dans le dictionnaire officiel de l’Académie espagnole jusqu’à 1884, les sevillanas étaient présentes en tant que telles à la féria de Séville dès ses débuts, en 1847. Comme nous l’avons déjà dit, aujourd’hui on les chante et on les danse dans le monde entier, car il s’agit de la structure du flamenco la plus répandue.

Bailaora de flamenco en el Teatre Poliorama

Bailaora de flamenco au théâtre Poliorama

Caractéristiques des sevillanas

La sevillana se danse sur une mesure à trois temps, dont le premier est le plus marqué et les deux suivants sont plus faibles ; toute la pièce musicale est composée de 43 temps. On la danse généralement en couple, mais dans certains spectacles on peut y trouver plus de deux danseurs.

 

Chaque sevillana est composée de 3 parties, qui se divisent à leur tour en 4 mouvements : paseíllos, pasadas, careos et remate. Lors du dernier couplet, on cherche à faire correspondre la musique avec la danse, pour que la confrontation finale ait un effet romantique et provocateur, d’une grande beauté.

Le chant des sevillanas

Le chant des sevillanas accompagne à la perfection la musique, en suivant sa structure à trois temps. Comme il s’agit d’une composition populaire, les thèmes les plus courants font référence à la vie quotidienne ou à des sujets religieux ou festifs :

  • L’amour et le désamour
  • Louanges à Séville et à sa féria
  • Les processions et les saints (la Blanca Paloma, la Virgen del Rocío, Jésus, les fêtes de la semaine sainte…)
  • Les taureaux

Les paroles sont composées de 7 vers qui se décomposent de la façon suivante :

  • Strophe à quatre vers, dans laquelle le premier et le troisième sont des heptasyllabes et le deuxième et le quatrième sont des pentasyllabes.
  • Refrain à trois vers.

Musique et instruments pour accompagner les sevillanas

La sevillana commence par le grattement d’une guitare sur une tonalité quelconque, qui introduit le chant qui à son tour ouvre la danse. Bien que la mélodie de la guitare et le chant soient suffisants pour démarrer la sevillana, on l’accompagne généralement battement des mains pour marquer le rythme et on peut également trouver d’autres instruments comme les castagnettes ou le tambourin entre autres.

Comment se dansent les sevillanas ?

Qui n’a jamais tenté de se lancer dans quelques pas de danse d’une sevillana au cours d’une fête ? Pourtant, exécuter chaque pas de danse est bien plus compliqué que ce que l’on pense, comme le prouvent les centaines d’écoles de danse qui fourmillent dans tous les pays du monde. Voici un guide de base pour vous initier dans cet art.

La construction des sevillanas

La sevillana est composée de quatre parties, une pour chaque couplet du chant. Généralement, elle raconte une histoire d’amour qui est représentée de la façon suivante :

  • Dans la première partie, la femme flirte avec l’hommequi vient à sa rencontre, mais celle-ci l’ignore ou le repousse.
  • Dans la deuxième partie, on représente la séduction, la danse est donc plus rapprochée et sensuelle.
  • La troisième partie symbolise la tromperie ou la colère, c’est alors que les danseurs se croisent de profil.Cette strophe se prête plus à des effets de frappe de talons et finit avec les deux membres du couple dos à dos.

Finalement, dans la quatrième partie ou réconciliation le couple recommence à danser face à face.

Bailaoras de flamenco en el Palau de la Música Catalana

Bailaoras de flamenco au Palau de la Música Catalana

Mouvements principaux des sevillanas

Pour obtenir l’effet voulu, il est indispensable que les deux partenaires soient parfaitement synchronisés, en effet, chacun doit aller du côté contraire de l’autre, aussi bien pendant les 4 couplets que pendant le paseíllo.

En gardant une bonne posture, (regard en hauteur, dos droit, poitrine bombée et épaules en arrière), on effectue un mouvement d’avant-bras vers le haut et vers le bas, en coordonnant le mouvement du corps pour que le bras qui descend se retrouve hors du cercle et en accompagnant avec la jambe qui s’avance et inversement.

Le mouvement délicat et subtil de mains, plein de grâce est indispensable ; on forme ainsi un éventail avec les doigts et on fait tourner les poignets vers l’intérieur et vers l’extérieur, sans que cela ne semble forcé mais de façon fluide et naturelle.

¡RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT!

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DE FLAMENCO À BARCELONE.

Achetez vos billets

X