Skip to main content

Si vous suivez notre blog, vous saurez que nous avons consacré d’autres articles à l’analyse d’autres styles ou « palos » du flamenco, tels que les seguiriyas, les sevillanas ou les bulerías, entre autres. Cette fois-ci, c’est au tour du fandango. Continuez à lire pour découvrir l’origine de ce style flamenco si spécial.

Origine et évolution du fandango

D’origine incertaine, les experts affirment que c’est le « palo » le plus ancien du flamenco, antérieur même à cet art : il pourrait provenir de chants arabes et portugais (en fait, son ton rappelle les jarchas mozárabes et le fado), mais il est sans aucun doute le produit d’un mélange de cultures, dont il a adopté divers aspects.

RÉSERVE MAINTENANT!

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DE FLAMENCO À BARCELONE.

Acheter des billets.

En fait, le fandango n’est pas exclusif du flamenco, mais apparaît dans d’autres chants et danses de diverses régions espagnoles, ainsi que dans la culture d’autres pays : en Espagne, le fandango primitif a évolué vers les « jotas », les « alboradas » ou les « muñeiras », selon la région du pays.

Mais à l’intérieur du flamenco, le fandango a également été à l’origine d’autres styles plus contemporains, tels que les « malagueñas », les « tarantos » ou les « granaínas », entre autres.

Comment sont le rythme et le tempo du fandango ?

Le fandango se compose d’une strophe de quatre, cinq ou six vers de huit syllabes, structurée sur un rythme en 3/4 dans le cas des fandangos populaires, parmi lesquels on distingue ceux de Huelva, Almería, Lucena, Malaga, les granaínos et les verdiales, qui deviennent libres métriquement lorsque l’on parle de fandangos flamencos.

Thèmes habituels des fandangos

Comme dans presque tous les « palos » du flamenco, l’amour (et le désamour) est le thème le plus courant des fandangos. De plus, le chant de la terre, l’exaltation de la femme, la religion et le fatalisme sont très présents dans ce chant.

Caractéristiques du fandango flamenco

Comme nous l’avons vu, le flamenco n’est pas le seul type de fandango existant, mais ce rythme est présent dans de nombreux chants régionaux espagnols, portugais et latino-américains.

Et c’est précisément en Amérique latine qu’on a d’abord cru qu’il provenait, et en fait le Dictionnaire de la Real Academia l’a défini en 1732 comme « une danse introduite par ceux qui ont séjourné dans les royaumes des Indes, qui se danse au son d’une musique très joyeuse et festive ».

Mais s’il y a un endroit où il s’est particulièrement popularisé, c’est en Andalousie, coïncidant avec l’apogée des « cafés cantantes », en tant qu’évolution flamencisée de ces musiques et danses originales qui se sont répandues vers 1870.

Le fandango flamenco peut être distingué des autres styles ou branches du « palo » par son rythme (comme nous l’avons déjà vu, en 3/4), sa large variété tonale, son alternance entre les paroles et les variations instrumentales, ainsi que son accompagnement de claquements de mains et de guitare.

Fandango en Gran Gala Flamenco

Modalités des fandangos

En plus du flamenco et de l’andalou, il existe d’autres types de fandango qui valent la peine d’être connus :

  • Fandango conquense ou fandanguillo manchego, originaire de la ville manchègue de Mota del Cuervo, il s’agit d’une pièce similaire à la seguidilla, bien que d’une structure plus simple. Dans la danse, un croisement lent est ajouté ainsi qu’une frappe finale des jambes, avec arrêt et croisement.
  • Fandango portugais : il se danse en duo, les danseurs alternant, tandis que celui qui ne danse pas marque le rythme de manière sobre.

Le fandango et le métissage

Si tout le flamenco est métissage, le fandango, en tant que danse primitive d’origine, l’est encore plus. Certaines des cultures avec lesquelles il se croise jusqu’à devenir indiscernable sont :

  • Portugaise : le nom même de la danse, fandango, rappelle celui des fados portugais. Comme nous l’avons déjà vu, le pays voisin possède sa propre version du fandango.
  • Arabe : il semble avéré que l’origine du fandango est précisément arabe, car il ressemble énormément aux danses arabes-andalouses et aux « jarchas mozárabes ».
  • Américaine : le fandango est une danse très courante dans le sud de l’État de Veracruz, au Mexique, ce qui démontre son influence sur les cultures de l’autre côté de l’océan.

Vous voulez profiter du fandango en direct ?

Même si nous vous en parlons, rien n’est comparable à voir et à écouter en direct une véritable compagnie de flamenco débordant d’art avec des fandangos, des « alegrías » ou des « jaleos ». Si vous voulez assister à l’un des meilleurs spectacles de flamenco en Espagne, n’hésitez pas et réservez dès maintenant vos places pour l’un des spectacles que le Gran Gala Flamenco propose au Palau de la Música Catalana ou au Teatro Poliorama. Nous vous attendons !

RÉSERVE MAINTENANT!

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DE FLAMENCO À BARCELONE.

Acheter des billets.